Le concepteur webdesigner est le graphiste du numérique. Il conçoit l’identité visuelle et le design d’un site web, en élabore l’architecture, imagine les scénarii d’usage et d’interactivité et invente des réponses ergonomiques adaptées.

Il intègre l’ensemble des éléments grâce à sa bonne connaissance des éditeurs de codes et adapte sa conception graphique à l’ensemble des supports disponibles : ordinateurs, tablettes, smartphones, etc.

Les étudiants examinent la conception globale de sites en fonction de commandes de communication : analyse de la demande et des besoins du client (fonctionnalités des pages, arborescence, navigation, ergonomie…), dans le respect du cahier des charges et des contraintes (charte graphique, budget, usagers, planning…).

Ils apprennent la gestion des projets web au coeur de leur futur métier et l’organisation nécessaire à la validation de chaque étape d’élaboration.

Ils assimilent les règles de l’image et la méthodologie de conception graphique interactive : webdesign, composition, typographie, sémiologie de l’image, illustration…

Ils acquièrent les outils graphiques et d’intégration multimédia : logiciels graphiques appliqués au web, éditeurs de code, CMS, montage vidéo.

Ils mobilisent tous les acquis dans des projets transversaux réels ou fictifs, réalisés en solo “individuellement” ou en groupe : conception et réalisation webdesign, e-commerce, webdocumentaire…

Structures

  • Collectivité territoriale
  • Entreprise privé
  • Entreprise publique/établissement public
  • Société de services en ingénierie informatique SSII
  • Société de conseil
  • Agence de communication
  • Agence de promotion et de marketing direct
  • Agence de publicité
  • Entreprise
  • Organe de presse
  • Studio de création graphique

Secteurs d'activités

  • Agence web
  • Agence de communication globale
  • Service communication d’entreprise ou de collectivité
  • Studio de création multimédia
  • Maison d’édition en ligne
  • SSII (société de services en ingénierie informatique)…

Il peut aussi travailler en qualité d'indépendant.

Métiers

  • Chef de création artistique communication multimédia
  • Chef de groupe de création multimédia
  • Concepteur/Conceptrice artistique communication multimédia
  • Concepteur/Conceptrice en publicité
  • Concepteur/Conceptrice multimédia
  • Concepteur/Conceptrice réalisateur
  • Concepteur/Conceptrice communication
  • Concepteur rédacteur / Conceptrice rédactrice
  • Directeur/Directrice artistique
  • Directeur/Directrice de création communication multimédia
  • Responsable de conception communication multimédia
  • Webmaster concepteur/conceptrice de site web
  • Designer d'interactivité
  • Graphiste multimédia
  • Réalisateur/Réalisatrice multimédia
  • Infographiste en multimédia
  • Infographiste intégrateur
  • Intégrateur/Intégratrice multimédia

Qu’est-ce que le RNCP ?


Un titre RNCP certifie d’un niveau de qualification professionnelle. Pour obtenir ce titre, les organismes certificateurs doivent être en mesure de justifier de la pertinence de l’ingénierie pédagogique mise en œuvre.  La relevance des contenus pédagogiques est alors évaluée, en fonction des compétences acquises par les apprenants et du taux d’insertion professionnelle à la sortie de la formation. 

Pour bénéficier d’une certification RNCP, une formation doit donc justifier de l’apprentissage de compétences liées à la pratique professionnelle future de ses apprenants. 

Après la réussite aux examens et l'obtention du titre de Concepteur Webdesigner, les personnes issues de la formation sont capables d’intervenir dans les domaines suivants :

  • Analyse, gestion et suivi de projet web
  • Conception générale d'un site internet (arborescence, charte graphique, fonctionnalités)
  • Conception graphique interactive (élaboration du système de navigation, définition des règles graphiques et ergonomiques).
  • Réalisation technique (organisation d'une équipe de projet, mise en œuvre d'un référencement efficace, contrôle de la qualité)

Après un parcours en formation initiale

  • Contrôle continu sur contrôle des connaissances
  • Mise en situation professionnelle
  • Rédaction d'un mémoire portant sur le stage en milieu professionnel
  • Evaluation remise par les tuteurs des stages
  • Oral devant un jury

Après un parcours de VAE

  • Après recevabilité, le candidat rédige et présente au jury un dossier descriptif de ses activités en relation avec le référentiel.
Plus d'informations ?
Je souhaite

Date souhaitée du rendez-vous